Remplacer sa chaudière fioul par une pompe à chaleur (PAC) air eau 

Depuis quelques années, des modes de chauffage sont mis en avant par les experts et les pouvoirs publics, ils sont plus performants et plus écologiques que le fioul. L’un de ceux qui présentent le plus d’avantages est la pompe à chaleur air/eau. 
Les équipes de plombiers-chauffagistes de ADAG-CALADOISE Lyon-Villefranche vous expliquent donc pourquoi vous devriez vous tourner prioritairement vers cette énergie si vous êtes actuellement au fioul. 

Pourquoi remplacer sa chaudière au fioul ?

Le fioul présente de nombreux inconvénients, autant pour l’écologie que pour les économies de chauffages. Voici donc les principales raisons pour lesquelles vous devriez changer votre installation si elle fonctionne avec cette énergie.

Une menace écologique

Le fioul est fabriqué à partir du pétrole, une énergie fossile non-renouvelable. Mais ce n’est pas son unique problème. En effet, la combustion de fioul est responsable de l’émission de gaz toxique dans l’atmosphère. Utiliser une chaudière au fioul, c’est participer activement au réchauffement climatique, surtout lorsque l’on sait qu’il existe d’autres types d’énergie propres. 

Un gouffre économique

Le fioul est une énergie peu rentable :

  • Son prix est indexé sur celui du baril de pétrole et en est donc tributaire.

  • Son rendement est très limité. Pour une chaudière au fioul traditionnelle, le rendement moyen se situe autour de 80 %, et moins après quelques années d’utilisation.  

  • L’installation d’une chaudière au fioul ne permet de profiter d’aucun financement.  

D’ailleurs, l’objectif des pouvoirs publics est de totalement interdire le fioul domestique dans la décennie 2020-2030. Il vaut donc mieux se lancer dans votre transition énergétique au plus tôt.

Un mode de chauffage encombrant

Pour utiliser une chaudière au fioul, vous avez besoin d’une cuve à fioul. C’est un équipement encombrant qui demande d’être ravitaillé à peu près une fois par an. De plus, si vous décidez de vous séparer de votre installation, vous allez devoir faire appel à un professionnel afin de condamner la cuve. Les techniciens ADAG-CALADOISE sont aptes enlever votre cuve, si vous habitez en région lyonnaise, contacter nos équipes.

La pompe à chaleur (PAC) air/eau : la meilleure alternative ?

Chez ADAG-CALADOISE, on vous conseille d’opter pour la pompe à chaleur air/eau afin de convertir votre chaudière au fioul. On vous explique tout de suite pourquoi.  

avantage remplacer chaudière par un pompe à chaleur air eau

Un coefficient de performance (COP) de 4 ou plus  

La pompe à chaleur air/eau est l’un des équipements de chauffage domestique les plus performants du marché. Elle présente un COP, ou coefficient de performance, de 4 en moyenne (jusqu’à 6). Cela correspond à un rendement de 400 %. Pour prendre un point de comparaison, la chaudière à gaz condensation est très performante, mais ne présente qu’un rendement de 110 % maximum. 

Un système qui privilégie l’énergie renouvelable

La pompe à chaleur air/eau fonctionne avec une source d’énergie 100 % renouvelable et propre : l’air. Son fonctionnement n’est donc responsable d’aucune émission d’effet de serre. Le seul “risque écologique” concerne le fluide frigorigène contenu dans l’unité extérieure de la pompe. S’il est déversé dans la nature, il peut être nocif. Mais c’est pour éviter cela que la pompe fait l’objet d’un test d’étanchéité obligatoire tous les ans.

Des économies substantielles et des aides nombreuses

Grâce à son rendement, la pompe à chaleur air/eau permet de faire d’énormes économies sur la facture d’énergie. Certes, son prix d’installation est élevé et peut aller jusqu’à 20 000 euros. Mais en cumulant plusieurs aides proposées par l’État et des fournisseurs d’énergie (MA PRIME RÉNOV’ 2021, la Prime énergie CEE, la TVA à 5,5 %, l’éco-prêt à taux zéro), au total, vous pouvez économiser jusqu’à 30 % sur votre investissement initial. 

Les inconvénients de la pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau possède quelques inconvénients. Premièrement, ce n’est pas un équipement adapté aux régions très froides. En effet, en dessous de températures extrêmes (-5°C, -10°C), l’appareil ne parvient plus à ponctionner de chaleur dans les calories de l’air extérieur. Dans ce contexte, un autre système de chauffage doit prendre le relai. 

Autre inconvénient, une pompe à chaleur peut être bruyante. Mais pour régler ce problème, il suffit d’installer des protections autour de l’unité extérieure de la pompe afin de diminuer les décibels produites

Les autres alternatives

La pompe à chaleur air/eau n’est pas l’unique alternative à la chaudière fioul. D’autres sont envisageables comme la chaudière gaz à condensation, le poêle à bûchettes, la PAC air/air ou la pompe à chaleur géothermique.

Les chaudières gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation est un équipement de chauffage avec un excellent rendement (au-dessus de 100 %). La raison ? Elle récupère les vapeurs d’après combustion pour les réutiliser, ce qui lui permet de beaucoup moins consommer. Elle est plus écologique, car le gaz est une source d’énergie peu polluante et économique.  

De nombreux modèles sont disponibles (chaudière au sol, murale, compacte, avec ou sans ballon d’eau chaude), ce qui permet aux particuliers de choisir un produit adapté à leur espace de vie, à leurs besoins énergétiques et à leur budget. Malheureusement, cet équipement ne peut fonctionner qu’avec un raccordement au gaz de ville.

Le poêle à bois

Le bois est le combustible le moins cher du marché. Au niveau environnemental, la pollution émise est très limitée, mais le rendement final est en dessous de la concurrence (75-90 %). Autre inconvénient de cette installation, il faut stocker du bois à l’année et donc avoir de l’espace à son domicile. 

La pompe à chaleur air/air

La pompe à chaleur air/air peut servir à refroidir l’air ou chauffer l’air intérieur mais ne peut pas chauffer l’eau de vos sanitaires. C’est le modèle de pompe à chaleur bon marché, il offre le rendement le plus faible. Il représente un choix intéressant pour les budgets limités, même si elle n’ouvre pas de droits au programme MaPrimeRénov’

Conclusion : vers quelle énergie convertir sa chaudière au fioul ?

Vous le constatez, le marché de l’énergie haute performance offre de nombreuses alternatives au fioul. Mais de notre expérience, la pompe à chaleur air/eau reste la meilleure solution, car c’est l’équipement qui présente le plus d’avantages. Si vous voulez obtenir plus d’informations sur le sujet ou si vous souhaitez procéder à la conversion – le remplacement de votre chaudière au fioul vers une pompe à chaleur air/eaucontactez notre équipe de chauffagistes RGE basée à Lyon et Gleizé. Nous répondrons à toutes vos interrogations afin de faciliter la transition énergétique de votre foyer.  

Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel

Nous avons besoin de votre avis