Installation en panne ? Besoin d’un technicien d’urgence ? de 7h30 à 19h samedi 8h à 17h

L’installation d’un chauffe-eau solaire en 10 étapes

Panneaux solaires pour Chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire possède un avantage certain puisqu’il permet de réduire les factures relatives à la consommation d’eau chaude sanitaire de près de 75%. Son prix d’achat relativement élevé est très vite amorti. Les diverses aides auxquelles il ouvre droit permettent en outre d’en supporter le financement. Mais alors, comment s’effectue sa mise en place ? Voici les 10 étapes qu’il est nécessaire de connaître si l’on veut installer un chauffe-eau solaire dans son logement..

Avant les travaux d’installation

Avant de songer à l’installation d’un chauffe-eau solaire, une déclaration préalable en mairie est obligatoire. Ceci concerne en effet tous les travaux de rénovation susceptibles de modifier l’aspect extérieur d’un bâtiment. Si le logement est situé dans une zone classée Bâtiments de France, un accord de l’architecte d’Etat est en outre requis.

Installation des capteurs solaires thermiques

Une fois l’autorisation acquise, l’étape suivante consistera en l’installation des capteurs solaires thermiques sur la toiture de l’habitation. Il n’est pas nécessaire de recouvrir l’ensemble de la toiture dans le cadre de l’installation d’un chauffe-eau solaire. Généralement, 5 m² de panneaux solaires suffisent.

Disposer d’un nouveau ballon d’eau chaude

Il est en outre possible d’investir dans un nouveau ballon d’eau chaude, que l’on appelle ballon de stockage ou encore réservoir de stockage. Ce ballon de stockage doit être installé dans un emplacement protégé du gel et du grand froid.

Installation du circuit transportant le fluide réchauffant

Un fluide permet de transporter la chaleur produite par le chauffe-eau solaire jusqu’au ballon d’eau chaude. Un circuit servant à transporter ce fluide est donc nécessaire.

Orientation des capteurs

L’orientation des capteurs ainsi que leur inclinaison est primordiale pour un fonctionnement optimal du chauffe-eau solaire. La solution idoine consiste à les installer sur la face orientée Sud de la toiture. L’inclinaison optimale quant à elle est de 40° à 50° par rapport au plan.

Si comme dans bien des cas les conditions ne peuvent pas toutes être réunies, il convient d’agrandir la surface des capteurs pour une réelle efficacité.

Installation optimale du ballon d’eau chaude

L’installation du ballon d’eau chaude doit être effectuée de préférence à proximité des capteurs thermiques. Cela permet non seulement de minimiser les coûts d’installation, mais aussi de conserver une chaleur optimale. De plus, des canalisations beaucoup trop longues auront pour effet d’augmenter le prix du ballon de stockage.

Il est en outre préférable de placer ce réservoir dans une pièce chauffée ou bénéficiant d’une isolation optimale. Ceci afin que le ballon ne soit pas sujet à un refroidissement rapide.

Faire appel à un professionnel pour l’installation de son chauffe-eau solaire

Une installation réussie d’un chauffe-eau solaire requiert de nombreux calculs. Qu’il s’agisse de l’inclinaison ou de l’orientation des capteurs thermiques, mais aussi des exigences en matière électrique. Afin d’éviter tout risque pour la sécurité de votre habitation et de maximiser les performances de l’installation, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Quid de l’entretien du chauffe-eau solaire ?

Concernant le nettoyage des panneaux solaires, celui-ci n’est pas requis. La pluie s’en charge naturellement. Il est cependant préconisé de faire appel à un professionnel tous les 3 ans afin de vérifier l’efficacité des capteurs. Le professionnel vérifiera la pression du fluide caloporteur ainsi que l’état des capteurs, des tuyaux et de la pompe.

Est-il possible de bénéficier des performances du CESI dans toutes les régions ?

Le chauffe-eau solaire individuel bénéficie d’une bonne capacité de fonctionnement à de très faibles températures. En effet, les capteurs thermiques perçoivent le rayonnement solaire à des températures comprises entre -40 °C et +70 °C. Seules l’inclinaison et l’orientation jouent un rôle prépondérant dans la mise en place du CESI.

Fonctionnement du chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire fonctionne grâce à des panneaux solaires qui captent l’énergie du soleil pour la transformer en chaleur. L’eau chauffée est transmise au ballon d’eau chaude via un circuit dédié. En cas de refroidissement du liquide, celui-ci est redirigé vers les panneaux afin d’être réchauffé, puis est à nouveau acheminé vers le réservoir de stockage.

Le chauffe-eau solaire permet de fournir jusqu’à 70 % des besoins en ECS d’un logement. Il s’agit d’une solution économique bénéficiant de nombreuses aides comme l’éco-PTZ, celles l’Anah, la Prime Energie, la TVA à taux réduit à 5,5 % ou encore le CITE.

Revenir aux actualités

Contactez-nous